Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2007

quelques raisons : a lire

  je transfere ce message qu'une ami d'un ami a ecrit a un pote :) lol   
  nan c'est pas compliqué :)   
  et je partage entierrement son avis a la demoiselle :)  
   tous ceux qui hesitent, ou qui voteront sarkozy devraient lire cela..ce n'est en rien de la propagande mais juste une suite de constats.  
  
>Cher( e )s amis, cousines, soeur,
>
>Voici mon dernier message, il est personnel.
>Ceci n’est pas un message anti-sarko, loin de là, il est juste le fruit de
>ma reflexion personnelle. Il n’est pas là pour vous faire changer d’avis,
>ni pour vous conforter. Juste pour eclairer le pourquoi du comment je me
>suis engagée dans cette présidentielle à titre personnel. Je respecte les
>idées de chacun. Je suis partie en debut de campagne assez impartiale sur
>les candidats, et mon avis s’est resséré petit à petit, à force de constats
>faits tout au long de la campagne.
>D’avance je m’excuse pour les fautes d’orthographe.
>
>
>
>Dimanche soir, La France aura décidé. La France aura ce qu'elle mérite : la
>liberté, le progrès d'un côté, la haine, la division et le mensonge de
>l'autre. Ne vous meprenez pas sur ce que j’ecris, c’est ma pensée, et je
>souhaite la partager avec vous.
>
>Pour moi, ca ne changera rien : j'ai un travail à vie, un appartement que
>j'ai acheté. Au pire, et de facon très egoiste, si Sarkosy passe, on me
>paiera mes heures supplémentaires (enfin, c'est pas moi qui décide, c'est
>le patron, mais ca, c'est une autre histoire), et je gagnerais bien 150
>euros de plus par mois.
>Mais je pense à tous ceux qui galère dans des mi-temps, des CDD, le smic,
>les femmes âgées seules, les étudiants sans argent, les chercheurs, les
>travailleurs pauvres qiu habitent dans des camping, etc. Je n'ai pas envie
>d'une France qui ne pense qu'à ceux qui ont déjà tout. Non, je ne veux pas
>d'une société d'egoistes. Je n’ai pas oublié que mes parents étaient des
>ouvriers immigrés, qu’ils ne parlaient pas français quand ils sont arrivés
>en France, et que si une loi comme celle que Sarkosy veut instaurer (savoir
>parler français quand on arrive en France), existait à l’epoque, ils ne
>seraient pas là, ni lui d’ailleurs. La France d’aujourd’hui est une France
>colorée, diversifiée. Tous ces individus qui la composent participent à la
>richesse du pays.
>
>Mais :
>
>Je n'ai pas envie d'une France ou l'on ne pourrait plus s'exprimer
>librement. Ou les journaux et televisions seraientt à la solde du pouvoir
>et ne vous disent pas la vérité (c’est le cas deja aujourd’hui).
>
>Je ne suis pas contre la droite, j'ai voté Chirac en 2002 comme 82% de
>français. Chaque groupe politique apportent des bonnes et des mauvaises
>choses. Non, je suis contre Sarkosy, le candidat qui divise les français,
>le candidat de l'argent, le candidat de la haine, qui fait virer ou qui
>proferent des menaces contre les journalistes qui ne lui plaisent pas (il a
>fait virer le journaliste de Paris Match qui avait annoncer que sa femme
>était parti ds les bras d'un autre, il a menacé la direction de Libération,
>les journalistes de France 3 car il n'était pas prioritaire pour se faire
>maquiller, les journalistes qui ont interviewé Bayrou/Royale, sans parler
>de ceux qui voulaient organiser le debat Bayrou/Royale, et j'en passe). Les
>journalistes n’ont jamais posé les vrais questions à Sarkosy, peut-être
>sont-ils à la solde du pouvoir ou ils ont peur des représailles? TF1,
>premier média Européen est dirigé par le meilleur ami de Sarkosy, Bouyghes,
>qui est d’ailleurs le parrain de son fils. Europe 1, L’express pour ne
>citer qu’eux, appartiennent à Lagardère, celui qui se dit aimer Sarkosy
>comme son propre frère. Ou est la liberté de la presse? Il est comme
>Berlusconi, qui le soutient d’ailleurs. En Italie ils l’ont jeté dehors.
>Hier soir après le débat, je l’ai regardé sur BFM TV, Sarkosy a fait la
>bise à Arlette chabot. Comment peut-elle ensuite lui poser des vraies
>questions de journaliste, aller au fond des choses quand ils sont amis? Moi
>je dis : impossible.
>
>Je suis pour une séparation des pouvoirs : justice, économie, média,
>politique, rien ne devrait se telescoper.
>
>Je ne veux pas d’un candidat du mensonge. Quand Chirac a refusé d’envoyer
>ses troupes en Irak, il s’est offusqué. C’est la plus belle chose qu’ait
>décidé Chirac en 12 ans. Lui les aurait envoyé. Et aujourd’hui on aurait
>des attentats en France, comme il y a eu en Angleterre. Et aujourd’hui il
>ose dire qu’il etait aussi contre l’envoi des troupes en Irak?
>
>Je ne veux pas retrouver dans la France de demain tous les ministres qui
>ont composé le paysage politique français depuis 5 ans et qui ont accordé
>des "parachutes" dorés aux patrons du CAC 40 avant de s'en offusquer! En
>2006, une trentaine de patrons de grandes entreprises dont Airbus sont
>partis avec pres de 108 millions d'euros en poche au total alors que rien
>que pour airbus, l'ardoise est salée : 10 000 suppressions d'emplois! Et
>qui paie? Nous! Alors quand il parle de mettre en prison tous les voyous,
>il peut commencer par ces patrons qui ont mal fait leur travail et partent
>qd meme avec un joli chèque payé par les contribuables. Je ne veux pas
>retrouver Gilles de Robien qui a mis tous les prof dans la rue pendant des
>semaines, ni Brice Hortefeux, ni christian Estrosi, encore moins Carignon,
>un des meilleurs amis poilitique de Sarkosy, et qui pourrait bien revenir
>plus vite aux affaires (il est président de l’UMP en Isère, prêt à prendre
>un circonscription en juin aux législatives). Non, je ne veux pas de voyous
>dans le gouvernement! Point de Patrick Balkany, point de Eric Besson, point
>de Bernard Tapie qui sont des gens sans scrupules. Je ne dis pas qu’il n’y
>en a pas à gauche, mais l’equipe de Ségolene Royale au moins n’en compte
>pas.
>
>Je n’ai pas envie d’un candidat des magouilles. Il a débauché un a un les
>députés centristes. Ces derniers sont pris par la peur de ne pas etre
>réelus. Je le vois tous les jours dans mon milieu professionnel, les élus
>centristes, de peur de ne pas être réelus, malgré leur conviction
>centriste, plus socialisantes, font alliance avec l’UMP de Sarkosy.
>
>Je n’ai pas envie de travailler plus, la vie est déjà courte comme ça,
>alors s’il faut encore travailler jusqu’à 70 ans pour avoir une retraite à
>taux plein, je dis non. Je pense qu’à 70 ans j’aurais autres choses à
>faire, si je ne suis pas morte de maladie que je ne pourrais pas soigner,
>vu le deremboursement progressif de tous les medicaments et actes medicaux.
>A la retraite je déciderai de m’occuper d’associations éventuellement, et
>de laisser la place aux jeunes qui galereront comme moi j’ai galéré jusqu’à
>25 ans pour trouver un vrai travail.
>Le mensonge sur les retraites est immoral. On sait tous aujourd’hui qu’à
>partir de 50 ans de nombreux travailleurs sont mis à la porte. Pour deux
>raisons : 1/ils sont moins compétents, c’est le cas dans la production,
>2/ils coutent trop chers, c’est le cas chez les cadres. Comment retrouver
>un travail à 52/53 ans qujourd’hui? On sait tous que c’est mission
>impossible, les patrons n’en veulent pas des vieux, et pourtant impossible
>de toucher sa retraite. Quel issue? Moi je crois au partage du travail. Je
>ne crois pas aux heures supplémentaires qui vont relancer la croissance et
>l’emploi. On va donner plus à des gens qui ont deja un travail, alors qu’on
>pourrait donner un travail à des gens qui n’en ont pas. J’ai une collegue
>qui aurait du partir à la retraire fin avril a 60 ans, mais impossible, la
>revision des lois Fillon l’oblige à rester 18 mois de plus, alors qu’elle
>travaille depuis l’age de 17 ans.
>
>Et puis, je suis homosexuelle. Je tiens à le dire, ce n’est pas inné, comme
>le candidat de la droite le prétend. Et, même si je ne le ferais pas moi
>même, je sais qu’il y a autour de moi de nombreuses personnes qui
>aimeraient adopter légalement un enfant au lieu de devoir mentir aux
>services sociaux. Je sais que certains sont prêts à se marier, ne serait-ce
>pour protéger les biens achetés en commun. Il ne propose rien pour les
>homosexuels, sommes nous des sous-hommes? Sommes nous obligés de continuer
>à vivre comme si nous n'étions rien dans la société francaise? Alors que
>l'Espagne, la suède ou l'afrique du sud propose le mariage et l'adoption,
>nous nous sommes obligés de continuer à vivre (selon sa politique) comme
>des moins que rien! En effet, si deux homos vivent ensemble et qu'un arrive
>a mourir, il peut etre exproprié par la famille du défunt. Ben oui, aucune
>loi ne protège le patrimoine. Aucune loi ne protège le conjoint qui a aidé
>a elever l’enfant de l’autre pendant des années. Mais cela il s'en fout, il
>n'a pas souhaité faire de propositions car ca deplaierait à une grosse
>partie de son electorat composé de personnes âgées. Comment peut-il dire
>qu’un enfant doit être élevé avec une mère et un père pour son équilibre,
>quand lui même a été élevé avec sa mère uniquement? Je m’interroge. Je
>pense que l’amour est ce qu’il y a de plus important.
>
>Je ne veux pas d'un president menteur qui avait dit qu'il ne privatiserait
>pas Gaz de France, alors qu'il l'a fait. Resultat : c'est nous qui payons
>l'addition, 20% d'augmentation en un an!
>Je ne veux pas d’un président qui en tant que ministre de l’intérieur a
>fait baisser les chiffres de la delinquance de facon artificielle. Un
>exemple que j’ai pris dans un journal syndical de policiers : avant, quand
>30 voitures brulaient dans un garage, on faisait 30 dossiers. Aujourd’hui,
>on ne fait plus qu’un dossier. Sans compter les visites dans les
>commissariats de police pour les traiter de “bandes d’incapables, de
>connards” car ils n’ont pas fait “le chiffre” (les sources sont verifiables
>aussi)!
>
>Je ne veux pas d’un président qui nous engage sur le nucléaire, en disant
>que c’est la voix de l’avenir. Tous les spécialistes le disent, le
>nucléaire est appelé à disparaître pour la simple et bonne raison qu’il ne
>reste dans le monde uniquement 50 ans de reserve d’uranium, et 50 ans à
>l’echelle de la planète, c’est ridiculement petit! Quand on fait de la
>politique, on regarde ce que l’on va laisser aux générations futures.
>
>Je ne veux pas d’un président qui souhaite ne pas remplacer un
>fonctionnaire sur deux qui part à la retraite. Nous nous plaignons tous
>quand on n’est pas soigné tout de suite aux urgences, quand on voit les
>gamins s’entasser dans les classes, quand les routes sont en mauvaise état.
>Et il veut diminuer le nombre de fonctionnaires? Pour moi, c’est insensé
>comme décision. D’ailleurs le président de l’association des medecins
>urgentistes l’a confirmé. Les fonctionnaires dans les hopitaux travaillent
>avec un stress permanent, les prof n’en parlons même pas. A 50 ans ils sont
>usés d’être devant des classes de 32 adolescents. C’est beaucoup, c’est
>dur.
>
>Je ne veux pas d’un président qui elargira la capacité à licencier plus
>facilement. Ca ne me concerne pas, evidemment, etant fonctionnaire. Mai
>c’est injuste pour les travailleurs du privé qui vivront avec une épée de
>Damoclès sur la tête en permanence. J’ai une question à vous poser :
>pensez-vous vraiment que l’ouvrier à la chaine chez Renault a envie de
>traviller une heure de plus par jour pour gagner plus? Ou la caissière chez
>Leclerc à qui on interdit deja de s’asseoir pendant ses huit heures de
>travail? Ou au serveur d’un restaurant qui fait deja des heures supp depuis
>la nuit des temps sans etre payé? Moi je crois tout simplement que non!
>Certains metiers sont tellement difficiles, paradoxalement ce sont les
>moins bien payés, que les travailleurs sont contents de voir arriver la fin
>de la journée, la RTT qui arrive, la fin de semaine qui leur permettra de
>se reposer. Je trouve innacceptable qu’il faille revenir sur un acquis qui
>a presque 100 ans pour gagner plus. Je pense que certains sont très mal
>payé, mais que ca arrange bien les patrons. Et j’irais encore plus loin :
>je pense qu’il ne faut pas croire qu’on decide tout seul de travailler plus
>pour gagner plus. C’est un leur. Je ne me vois pas aller dire à mon patron
>: “dites, j’aimerais gagner plus, à partir de demain je viens à 7 heures
>tous les matins!”. Chacun sait que ca ne marche pas comme ca l’entreprise.
>
>Je ne veux pas d’un président qui continue a accorder des aides aux
>entreprises qui licencient et delocalisent. 65 milliards d’euros ont été
>donnés en 2006 sans surveiller si elles ont été données à des entreprises
>qui en avaient vraiment besoin. Avec juste 5 milliard d’euros, Ségolène
>Royale proposerait un emploi à tous jeunes qui sortent de l’ecole chaque
>année sans qualification. Alors au lieu de donner à ceux qui n’en n’ont pas
>besoin, le projet de la candidate est de repartir plus equitablement afin
>de laisser une chance à ceux qui en ont le moins.
>
>Je ne veux pas d’un président qui dit aux français “moi je rêve que vous
>soyez tous propriétaire”, alors qu’en gagnant 1000 euros par mois (c’est le
>smic, et même à deux c’est mission impossible. A Grenoble un T2 se négocie
>135 000 euros!), il est impossible de devenir propriétaire, avec toute la
>bonne volonté du monde. Le discours n’est pas réaliste. On sait tous
>combien la spéculation immobilière a fait grimper les prix des logements.
>
>A trois jours du premier tour un monsieur d'un quarantaine d'années s’est
>fait expulser, alors qu'il travaillait en France depuis sept ans. Il a été
>enlevé en pleine rue comme un bandit. Sa soeur a voulu lui dire aurevoir,
>les flics n'ont pas voulu et l'on frappé violemment! Est-ce normal? C'est
>comme si mon papa c'était fait renvoyer en 1964 7 ans apres etre venu en
>France, il etait intégré le type, comme mon père en 1964! Enlever les gens
>en pleine rue, sans leur permettre de rentrer chez eux prendre leurs
>affaires, moi, ca me rappelle une triste période de notre histoire.
>
>Bref, j’espère ne pas vous ennuyer avec le fond de ma pensée, mais
>aujourd’hui j’ai peur de ce que la France peut devenir. Je n’ai pas peur
>pour moi, bien au contraire, je n’ai que des avantages si Sarkosy etait
>élu. Non, j’ai peur pour les valeurs republicaines, la liberté
>d’expression, les acquis qui font que notre pays est un formidable lieu de
>vie.
>J’ai peur de donner tous les pouvoirs à cet homme. Il fait parti de la
>bande des “hautes seine”, à l’image de Pasqua, mais il a de bons
>conseillers en communication lui!
>Enfin, quand il retorque à Ségolène royale que certain mots en politique
>sont immoraux, j’avais envie de lui répondre : “oui monsieur Sarkosy,
>traiter les gens de raccailles, ce n’est pas moral dans la bouche d’un
>futur président”.
>Quand encore sa plus proche conseillère Rachida Dati s’est gossée la
>semaine dernière (le film est sur le net) de pouvoir devenir la ministre de
>la karchérisation urbaine, moi, ca ne me fait vraiment pas rire. (c’était
>une réunion informelle de l’ump, elle “plaisantait” avec ses amis)
>
>Pour toutes ces raisons, et après mûre reflexion, je voterai Ségolène
>Royale, pour l’apaisement qu’elle peut apporter à la France, à la vision
>qu’auront les étranger de notre pays aussi, à la force qu’elle aura de
>défendre nos intérêts dans l’Europe. Je crois en elle plus qu’en Sarkosy.
>Je crois également plus au pouvoir du vote franc, qu’au vote blanc.
>
>Bref, je finirai comme j’ai commencé. Dimanche, nous aurons la France que
>nous méritons,
>
>Ceci est mon dernier message.
>
>
>Michelle
>
>

Commentaires

pas evident a lire avec tes couleurs... lol

MAis cela dit cette dame a totalement raison.... ^^

Écrit par : Vee | 05/05/2007

Les commentaires sont fermés.